Qu’est-ce que « réussir » en entreprise ?

Dans cet article voyons ensemble les divers critères à retenir pour vous engager sur le chemin de la réussite, ainsi que les actions concrètes et pratiques à entreprendre.

Réussir en entreprise

Il faut faire la distinction entre les critères de réussite mesurables quantitativement et ceux qui sont seulement qualitatifs.

  • Critères de réussite quantitatifs: Atteindre les objectifs que les supérieurs, patrons, actionnaires etc ont assignés en termes de chiffre d’affaires, conquêtes de marchés, grands clients, rentabilité…
  • Critères de réussite qualitatifs pour les postes fonctionnels non quantifiables :

Tels que les postes techniques, financiers, RH, juridiques… Des objectifs sont établis dans chaque cas comprenant des résultats à atteindre non mesurables.

ACTION 1:

Mettre par écrit les divers critères exigés pour votre job

  • On pourrait pousser le raisonnement plus loin sur les critères objectifs de la réussite, en affinant des critères plus précis, mais non mesurables :

Par exemple former davantage de subordonnés, animer un groupe uni, cohérent, enthousiaste… trouver de nouveaux talents dans son domaine pour assurer l’avenir…

ACTION 2:

Ecrire en plus les domaines et les critères où vous pourriez réussir en dehors des objectifs de première ligne.

  • On découvre très vite que la Réussite, ce n’est pas que cela, c’est autre chose :

C’est aussi contribuer par des idées, faciliter la dynamique du groupe auquel on appartient,

Se comporter avec l’ensemble de l’entreprise de façon constructive, et faciliter l’éclosion d’un « esprit de conquête » et d’un climat « entreprise enthousiaste »

ACTION 3:

Ajouter des critères humains et stratégiques, y compris vos propres besoins en formation et votre développement personnel

(par exemple perfectionner une langue, une discipline telle que la finance, ou bien mieux parler en public etc)

  • On entrevoit aussi que tout cela est insuffisant si on n’a pas les appuis nécessaires de la direction générale et des principaux dirigeants.

On croit avoir réussi, mais en réalité, sans l’harmonie avec les principaux dirigeants et le patron, la réussite n’est pas acquise, voire contestée… cela ne veut pas dire qu’il faille « fayoter », flatter, être d’accord, ne pas faire de vagues…

Au contraire, il faut, avec le ton juste, apporter son point de vue (si on en a un), réfléchir et donner des axes nouveaux, contredire, mais avec des arguments solides, et ainsi gagner le respect de ceux qui vous écouteront de plus en plus… (votre prochaine consultation hebdomadaire portera justement sur les divers types de patrons et comment gérer votre relation avec eux)

ACTION 4:

Constituer une base objective de ce que pensent vos supérieurs à votre sujet et interagir.

En d’autres termes, REUSSIR EN ENTREPRISE, c’est non seulement

  • Atteindre ses objectifs

  • Obtenir la réalisation de critères qualitatifs fixés

  • Apporter une contribution qualitative significative au groupe

    (comex, division, équipe de travail à tous les niveaux)

  • Partager avec ses supérieurs leur vision et leur évaluation de vous et y contribuer

    A noter que ces 4 critères doivent être évidents, sauter aux yeux de tous.

Conseil : Réalisez plus que ce qui vous est demandé ; les anglo-saxons parlent « d’over-achievement », c’est à dire de dépasser vos objectifs. Tout cela rendra votre réussite incontestable, et la fera éclater aux yeux de tous sans que vous ayez à rappeler lourdement, « voilà ce que j’ai fait ! »

Conseil : Listez pour ces 4 critères : Qu’est-ce qui constituerait, dans votre cas, un dépassement (over-achievement) de vos objectifs ?

Quelques Exemples :

  • On vous demande de mettre en place un pricing pour un produit chimique :

Vous pouvez fournir la réponse technique et les nouveaux prix en les justifiant.

Mais vous pouvez aussi prendre de la distance et montrer à votre patron les stratégies suivies par les concurrents et les conséquences sur les prix ainsi que les services après-vente de chacun.

OVER-ACHIEVE, C’EST LE SECRET DE LA REUSSITE !

On vous demande X, vous fournissez X+Y

Vous remplissez l’objectif, mais vous éclairez également vos supérieurs sur les stratégies concurrentes ou sur une vision générale du problème.

  • On vous demande d’évaluer un Cadre qui travaille pour vous : vous fournissez en plus un plan de formation, et des pistes de promotions multiples une fois la formation accomplie.

ACTION 5:

Mettre par écrit des critères « d’over-achievement » (dépassement des objectifs) bien clairs

N’oubliez pas qu’un Chasseur de têtes, à la demande des Dirigeants, recherchent les Réussites prouvées PAS les Diplômes ou les Titres ! Ce qui prouve bien que la réussite est un sujet complexe, et que les meilleures réussites sont celles qui atteignent tous les critères et les départements.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la seconde partie de mon article.

Jean-Michel Beigbeder